Souffrir d’une maladie ne doit pas vous empêcher à faire du sport

La pratique du sport vous sera bénéfique quels que soient votre âge et votre condition physique. Ce n’est pas parce que vous souffrez d’une maladie quelconque que vous devez négliger les activités physiques. Sachez que même les personnes handicapées sont encouragées à les pratiquer. Elles ont en besoin pour se dépenser et rester en bonne santé. Cependant, les règles ont été aménagées pour qu’elles puissent pratiquer en fonction de leur capacité. Actuellement, ces personnes peuvent même participer aux Jeux olympiques de handisport. Ainsi, le fait que vous souffrez d’une maladie ne doit pas vous empêcher de faire du sport. Vous devez seulement choisir une activité adaptée à votre état de santé et à votre condition physique. Il en est de même pour les personnes qui souffrent de problèmes cardiaques. Découvrez dans cet article, plus de détails sur ce sujet.

Faire du sport ne constitue pas un danger pour les personnes souffrant de maladies cardiaques

Hypertension artérielle, maladie cardiaque,… quelle que soit la maladie dont vous souffrez, la pratique du sport pourra améliorer votre état de santé. C’est souvent le souci de certaines personnes, notamment celles qui souffrent de problèmes cardiaques. Alors que la pratique régulière d’une activité sportive rend le cœur plus performant et réduit les risques d’accident cardiaque. Cet organe joue le rôle d’une pompe. Lorsqu’il se contracte, il éjecte le sang pour l’acheminer vers les organes et les cellules. Cette pulsion dépend de ce fait de votre battement cardiaque. Si vous faites un effort ou si vous êtes en état de stress, il s’accélère. Par contre, si vous êtes en état de relaxation, la pulsion doit être normale.

Lorsque vous faites du sport, vous devez respirer normalement pour ne pas être essoufflé. Une bonne respiration favorise l’oxygénation des muscles et des poumons. Cela rendra également votre cœur plus fort et plus performant. Quoi qu’il en soit, vous devez demander l’avis de votre cardiologue avant de vous y lancer. Il est possible qu’il vous fasse passer une série d’examens afin de déterminer vos aptitudes. La fréquence et l’intensité de l’activité pratiquée en dépendront également.

 

Les sports à privilégier

La façon de vous dépenser dépend de l’activité que vous pratiquez. Certains sports nécessitent de l’endurance et d’autres de la force. La marche à pied fait partie des sports à privilégier pour les personnes souffrant de maladies cardiaques. D’ailleurs, elle est recommandée pour tout le monde, quel que soit l‘âge et l‘état de santé. La pratique régulière de cette activité physique vous permet de maintenir un poids stable, de brûler la graisse, et de ce fait de réduire le taux de mauvais cholestérol et de glucose. Cela permet également d’évacuer tous vos stress et de vous vider la tête.

Si vous choisissez un endroit tranquille et paisible comme le parc ou la plage, vous verrez que vous serez plus motivé. Cependant, dans votre état, il est préférable de ne pas trop forcer. Marchez à une vitesse constante et limitez-vous à une demi-heure par jour. Vous n’êtes pas non plus obligé de faire 30 minutes d’affilés. Faites tout simplement une partie de votre trajet (pour aller au travail par exemple) à pied. Privilégiez les parcours en pente pour accélérer votre rythme cardiaque.

À part la marche à pied, la natation est aussi bénéfique pour le cœur et la santé. Si elle est pratiquée de manière intense, cela favorise la perte de poids. Mais en nageant à un rythme modéré, vous pouvez muscler votre cœur. Cela améliore votre capacité cardio-vasculaire et réduit les facteurs de risque d’accident cardiaque. Évitez cependant de nager en grande vitesse, ménagez-vous en variant votre rythme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.