Un road trip en famille, quoi de mieux pour les vacances ?

Vous envisagez de partir en vacances ? Ça tombe bien parce que dans cet article, on va vous parler du road trip en famille.

L’organisation et les préparatifs

Pour un road trip en famille réussi, il faut bien s’organiser. Voici donc quelques points à prendre en compte :

    • le budget : il est préalable de dresser une liste de toutes les dépenses : les vignettes, les places de parking, les péages, l’essence, etc. En effet, c’est en fonction de celui-ci que vous pouvez choisir votre destination.
    • les formalités pour franchir les frontières : il est nécessaire de se renseigner sur les éventuelles formalités liées franchissement des frontières. Pour ce faire, consultez les sites nationaux officiels et gouvernementaux.
    • les pièces d’identité de chaque membre de la famille : c’est un point à ne pas négliger, notamment si vous allez franchir les frontières.
    • la santé : pour s’assurer que tout le monde peut partir à l’aventure (notamment ceux qui suivent un traitement), il est important de réaliser un check-up santé.
    • la voiture : pour éviter les pannes sur route, pensez à faire réviser votre voiture. Préparez également les papiers et l’assurance de votre véhicule et emportez les documents avec vous.
    • les valises : tâchez de ne rien oublier en préparant vos valises quelques jours ou quelques semaines à l’avance.
    • les vêtements de vos enfants : pour qu’ils se sentent à l’aise durant le trajet, privilégiez des tenues en coton et des chaussures faciles à enlever.

La destination

En tenant compte de votre budget, voici quelques idées de destination qui peuvent vous intéresser :

    • une région en France ;
    • l’Italie ;
    • l’Écosse ;
    • l’Espagne ;
    • le Portugal.

L’hébergement

Il existe différents types d’hébergement :

    • les hôtels ou motels en bord de route : c’est la meilleure option pour ceux qui n’aiment pas la mitoyenneté ou la promiscuité. En effet, chacun peut avoir sa propre chambre, dotée de cuisine équipée, de toilettes, d’une salle de bains, etc. Toutefois, ces établissements se ressemblent et n’ont aucun charme. De plus, il faut faire une réservation quelques jours, voire quelques semaines ou des mois avant.
    • le bivouac : ce type d’hébergement est fait pour ceux qui aiment l’aventure. Vous installerez le campement ou la tente le soir et repartez le matin.
    • le co-living : il est fortement conseillé pour ceux qui souhaitent partir en vacances, tout en continuant de travailler. Les logements proposés sont bien équipés et combinent chambre et espace de travail.
    • les auberges de jeunesse : économiques, ils permettent de faire de nouvelles rencontres et de s’immerger dans la culture locale.
    • le camping-car : il n’y a de mieux que de dormir dans son van aménagé ou son camping-car. Confortable, le camping-car reste la meilleure alternative pour ceux qui souhaitent limiter leurs dépenses.
    • le couchsurfing : il consiste à loger gratuitement chez des locaux pour une nuit ou quelques jours. C’est « un véritable signe d’hospitalité ». Le couchsurfing offre également la possibilité de réaliser un échange avec l’hébergeur. Afin de bénéficier de tous ces avantages, il est nécessaire de s’inscrire sur une plate-forme de couchsurfing.
    • le woofing : il consiste à travailler dans une ferme pour être logé et nourri.

Des jeux et activités pour se divertir

Pour éviter le mal des transports, divertissez-vos enfants avec :

    • un film par trajet sur votre smartphone ou tablette ;
    • des livres ;
    • des jeux vidéo faisant travailler leur habilité et mémoire comme : les jeux de stimulation, de stratégie ou ludo-éducatifs ;
    • des devinettes ;
    • de la suite logique ;
    • de la musique ;
    • le « petit bingo de la route » ;
    • le « jeu de couleurs ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.